Comment se lancer sur Internet ?

Scroll this

Vous voulez lancer votre projet sur le web ? Et vous ne savez pas trop comment vous y prendre ? Rassurez-vous, c’est normal ! Dans cet article nous allons voir ensemble comment se lancer sur Internet. Ce sera un article assez long parce qu’il y a forcément beaucoup de choses à survoler !

Comment se lancer sur Internet

Comment se lancer sur Internet ?

Particulier ou entreprise, vous souhaitez vous lancer sur Internet pour construire votre image ou pour améliorer votre visibilité. Toutefois, vous ne savez pas par où commencer. C’est tout à fait normal. La présence sur Internet est une étape difficile, voire impossible lorsqu’on est encore novice.

Il convient de noter que c’est un travail qui exige une bonne préparation. Quelques étapes essentielles doivent être respectées afin de bien concrétiser votre projet. En effet, votre site web doit répondre non seulement aux exigences de vos clients, mais aussi, et surtout, aux exigences des utilisateurs et des moteurs de recherche.

Comprendre le marché sur Internet

Avant de vous lancer dans un business internet, il est conseillé de définir correctement votre objectif. Il faut avoir une idée précise de votre projet. En effet, il n’y a rien de plus efficace que de prendre le temps de bien réfléchir à vos attentes.

Certes, cette phase préalable est souvent négligée, sous-estimée et considérée comme une perte de temps. Ne vous étonnez pas si certains entrepreneurs font marche arrière au cours de leur projet de création de site web, car c’est peut-être la raison.

Comprendre la base de la réussite

Vous l’aurez compris, le fait de mettre toutes vos idées à plat est la base de la réussite de votre projet. Il semble important de souligner que le marché sur Internet est un autre univers dans lequel les entrepreneurs cherchent non seulement à trouver leur place, mais surtout à la conserver.

Se démarquer

Donc, dès le début de votre création de site web, il faut déjà songer à vous démarquer et à attirer un nombre croissant d’utilisateurs ou de clients (en fonction du type de votre site web). La meilleure façon de le faire est de vous renseigner sur les différentes solutions possibles.

Ne pas négliger l’aspect technique

Il faut avouer : la technologie et le marketing utilisés sur Internet sont en perpétuelle évolution. Ainsi, l’aspect technique de votre site doit également considérer ce point important. Plus votre site web répond aux exigences des moteurs de recherche, plus vous trouverez facilement votre place sur Internet.

Voici une vidéo vous expliquant comment référencer un article :

Découvrir la formation « 21 semaines pour vivre de son blog »

Pour être plus précis, voici quelques étapes qui se veulent être exhaustives pour vous aider à vous lancer sur Internet !

Se poser les bonnes questions

Comme cité ci-dessus, le fait de prendre le recul avant de vous lancer est la base de la réussite d’un projet de création d’un site web. Certes, se lancer sur Internet est une grande opportunité, car la demande est de plus en plus croissante dans tous les domaines… ou presque !

Toutefois, ne vous précipitez pas à trouver une solution de facilité lors de votre projet. Bien que de nombreux professionnels se vantent de pouvoir créer un site web en quelques minutes, il est plus difficile d’apparaitre sur les premières pages des moteurs de recherche tels que Google.

Pour vous lancer dans cette belle aventure, il est conseillé de bien réfléchir aux éléments suivants :

Quelle est votre motivation ? Êtes-vous suffisamment prêt pour vous lancer en ligne ?

Certains entrepreneurs se lancent sur Internet juste par effet de mode. Ce qui n’est pas du tout une motivation. Ce projet exige une vraie réflexion stratégique.

Quelles sont vos compétences ? Êtes-vous suffisamment prêt pour entreprendre sur Internet ?

N’hésitez pas à réfléchir sur vos compétences pour savoir si vous serez capable de mener tout seul votre projet ou si vous allez devoir faire appel à un développeur web ou à une agence web.

À savoir : il existe des plateformes en ligne qui vous proposent de créer gratuitement votre site web, mais ce n’est pas du tout recommandé si vous êtes novices en développement web.

Quels sont vos objectifs ?

Souhaitez-vous démarrer une nouvelle activité sur Internet ou améliorer la visibilité de votre entreprise en ligne ?

Il est possible que d’autres questions viennent remplir ces trois éléments en fonction de vos besoins. En effet, le but final est de bien déterminer le bien-fondé de votre projet et donc, d’avoir une idée précise de ce que vous attendez d’un site web.

Les étapes à suivre pour se lancer sur Internet

1. Développer un concept

À partir de cette idée, il devient facile pour vous d’élaborer le concept. Vous devrez garder en tête que vous n’êtes pas le seul à vouloir se lancer sur Internet, et encore, à proposer un produit ou un service en ligne.

Donc, n’hésitez pas à déterminer ce qui pourrait distinguer votre projet. Cela peut être une question de visibilité par rapport à vos concurrents, une qualité de produits et/ou de services, une offre tarifaire plus intéressante, une politique de communication de proximité ou autre encore.

Il n’y a pas de règles préétablies. Vous avez la possibilité de vous laisser libre cours à vos envies et à votre imagination. Toutefois, l’important est de proposer un CONCEPT ORIGINAL afin de vous démarquer rapidement de vos concurrents sur Internet dès le début de votre activité.

2. Réaliser une étude de marché

Pour valider le concept que vous avez élaboré, il n’y a rien de plus efficace que de vous appuyer sur une étude de marché. Avoir une idée ne suffit pas pour créer un site web. Pour qu’elle puisse se concrétiser, il faut également qu’il y ait une demande.

La particularité du marché du web réside dans son immense étendue. Donc, par rapport à une étude de marché d’un projet de création d’entreprise physique, celle d’un projet sur Internet devient plus compliquée, car il faut bien l’affiner.

Rappelons-le : un site web ne sera visible que s’il apparaît dans les premiers résultats de recherche effectuée par les internautes. Donc, votre étude de marché doit s’orienter vers deux aspects :

L’étude macroéconomique

Il est judicieux de bien étudier le marché dans lequel vous souhaitez vous introduire. Ainsi, vous devrez bien connaître vos concurrents, vos fournisseurs, vos produits, vos services, vos prestataires (rédacteur web, développeur web, prestataire de solution de paiement…) C’est l’étape incontournable pour bien identifier les niches sur lesquels vous allez vous positionner.

L’étude de terrain

Dans cette étude, il faut que vous compreniez bien les habitudes et les besoins de vos potentiels clients ou des futurs utilisateurs de votre site web. Plus vous prenez le temps de les connaître, plus vous serez en mesure d’adapter votre offre à leurs attentes. Pour cela, demandez-vous quels sont les profils de vos futurs clients (âge, sexe, activité, centre d’intérêt…), leurs habitudes de consommation (budget, horaires, besoins…), leur niveau de satisfaction (sont-ils satisfaits aux offres déjà existantes ? À quel niveau ?).

Si vous le souhaitez, il existe des cabinets en ligne qui proposent de faire cette étude de marché à votre place. Toutefois, il est vivement recommandé de participer à cette étude, car c’est avant tout votre projet.

3. Choisir son nom de domaine

En ce qui concerne le choix de votre nom de domaine, il faut que celui-ci soit facile à retenir. Évidemment, il doit refléter votre activité et votre entreprise.

La seule règle à respecter, c’est qu’il faut choisir un nom de domaine original. Si vous hésitez, il faut souligner qu’il existe de nombreux outils en ligne qui permettent de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine.

Découvrir la formation « 21 semaines pour vivre de son blog »

4. Assurer l’hébergement du site

L’hébergement du site va de pair avec le choix d’un nom de domaine. Pour que votre site soit accessible sur Internet, il faut que vous le placiez sur un serveur. En effet, c’est le rôle d’un serveur, un accessoire indispensable à l’hébergement d’un site web.

Donc, il est judicieux de bien comparer les offres avant de choisir votre hébergeur. Nombreux sont les paramètres à prendre en compte : l’ancienneté et la fiabilité de l’hébergeur, la qualité des services et des outils proposés, les coûts tarifaires, le service client, les fonctionnalités souhaitées, les clients cible, le contenu à héberger…

Découvrir la formation « 21 semaines pour vivre de son blog »

5. Rédiger un cahier de charge

Le cahier de charge est un document dans lequel vous indiquez toutes les informations nécessaires sur votre entreprise, sur vos produits ou services, sur les schémas à suivre, sur les rubriques à mettre en place.

L’objectif est d’avoir un cahier de charge suffisamment détaillé pour faciliter la création de votre site web. En outre, ce document permet également de consigner les étapes de votre projet. En quelque sorte, c’est un référentiel pendant la création, voire pendant la gestion du site.

Il est également possible de l’utiliser pour obtenir un financement à votre projet. C’est le cas lorsque vous souhaitez réaliser un prêt avant de vous lancer dans cette aventure. Dans ce cas, il va vous servir d’un business plan dans lequel vous abordez les points importants de votre projet. Ainsi, cet écrit doit être convaincant.

6. Construire son site web

Si vous êtes novices, une formation WordPress peut être nécessaire afin de bien connaître l’outil.

WordPress ? C’est quoi ?

WordPress, c’est un logiciel en ligne pour créer son propre site. C’est un logiciel open-source, ça veut dire que le site vous appartiendra vraiment. Pas comme si vous utilisiez Wix ou Jimdo par exemple.

Le design de votre site

Quand vous créez un site, vous devez soigner le design au maximum. Et là, bonne nouvelle : c’est très facile à faire avec WordPress. Il vous suffit d’installer un thème. Vous aurez le choix entre un thème gratuit ou un thème premium (de meilleure qualité).

Dans la formation « 21 semaines pour vivre de son blog », je vous montre :

  • Comment installer un thème WordPress gratuit
  • Et comment installer un thème WordPress premium (extrait ci-dessous)

Découvrir la formation « 21 semaines pour vivre de son blog »

En rejoignant cette formation, vous aurez accès à 88 vidéos (il y en aura de nouvelles régulièrement). Mais on ne verra pas uniquement comment créer son blog. On verra comment créer un véritable business sur Internet, étape par étape.

Quelques conseils pour votre site web :

  • Privilégier un site lisible et non surchargé (sans trop de couleurs, ni d’animations)
  • Adopter un design et un graphisme qui vous ressemblent (si vous avez déjà une charte graphique, c’est encore mieux)
  • Éviter les pages vides, les pages de bienvenue ou encore les pages trop longues.
  • Opter pour le séquençage en rubriques
  • Choisir un format et une taille d’image adaptés au web.
  • Rédiger un contenu non dupliqué

Cette liste n’est pas encore exhaustive. Une bonne raison pour faire appel à des professionnels (développeur web, rédacteur web, designer…) voire une agence web qui peut vous proposer une gamme complète de prestations.

7. Promouvoir son site web

Une fois que le site web est créé, il est peut-être temps de réfléchir au « référencement ». C’est ce qui vous permet d’obtenir une meilleure position dans les résultats de recherche. Pour évaluer la performance de votre site, il n’y a rien de plus efficace que de mettre en place une solution d’analyse dès le départ.

Le nombre de clics sur votre site, le nombre de visites sur vos pages, les moteurs de recherche qui vous ont indiqué, les mots-clés qui ont permis d’afficher vos pages… Tout affirme des études quantitatives et qualitatives exigées pour faire un suivi permanent de votre site web.

Par exemple, s’il s’agit d’un site e-commerce, dès le départ, vous devrez tester le processus d’une commande afin de garantir une meilleure expérience client et donc, un meilleur taux de conversion. En outre, si vous travaillez avec un spécialiste, vous devrez bénéficier d’une garantie après-lancement.

Ce spécialiste devrait vous proposer un programme de sécurité et de maintenance de votre site web dès le début de son lancement. C’est ainsi que vous pourrez garder votre site web à jour. Quant au contenu, n’hésitez pas à faire appel à un rédacteur web confirmé pour bien référencer votre site web.

À savoir : il est interdit de référencer votre site web si celui-ci est encore en construction ou s’il affiche encore des pages vides. Votre site web risque d’être refusé dans les moteurs de recherche. Si vous avez les moyens, il est conseillé de faire appel à des prestataires pour assurer à la fois la promotion et le suivi de votre site web.

8. Respecter les obligations légales

Il existe des formalités à respecter lorsque vous vous lancez sur Internet. Ce sont des obligations légales. En effet, les mentions légales doivent inclure :

  • Le nom du responsable éditorial
  • Les coordonnées de l’hébergeur
  • Le nom du webmaster
  • Le numéro qui certifie l’inscription à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL)
  • La propriété intellectuelle

Lorsque vous précisez ces mentions légales, vous respectez donc la Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique (LCEN). C’est donc une étape incontournable pour éviter les sanctions liées au non-respect de cette dernière.

Toutefois, c’est également une solution pour vous afin de protéger votre site. À l’exemple de votre logo, du contenu de votre site web, de votre marque… En outre, le fait de mentionner un paragraphe sur le copyright et les droits d’auteur, vous bénéficiez plus de crédibilité vis-à-vis des utilisateurs ou des clients.

9. Les options supplémentaires

Rappelons-le : vous n’êtes pas le seul à vous lancer sur Internet et la technologie ne cesse d’évoluer avec le temps. Du coup, il est judicieux de mettre en place une politique de fidélisation de vos clients en ligne.

Multiples sont les solutions qui peuvent être proposées, mais il faut qu’elles soient adaptées aux habitudes de vos clients. Raison de plus pour ne pas négliger l’étude de marché.

En effet, il peut être intéressant de proposer un formulaire de contacts sur votre site web. Ainsi, lorsque les visiteurs de votre site s’intéressent à un de vos produits ou à un de vos services, vous pourrez facilement récupérer leurs coordonnées. Une occasion pour vous de vous constituer une base de données.

Vous pourrez également proposer une demande d’inscription à la newsletter ou un formulaire de devis ou autre encore. En ce qui concerne la vente en ligne, assurez-vous d’avoir un système de commande et de paiement fiable et sécurisé. Aussi, ne négligez pas la gestion de vos stocks pour éviter les éventuelles ruptures de stock. Et donc pour éviter le non-respect des délais de livraison.

Vous l’aurez compris, quelle(s) que soit la (ou les) option(s) supplémentaire(s) que vous souhaitez mettre en place, elles doivent répondre favorablement aux besoins de vos clients. Sinon, votre e-réputation sera mise en jeu.

Conclusion

Pour terminer, bien que ces étapes se veulent être exhaustives, chacune d’elles exigent encore plus de détails dans la pratique. Donc, lorsque vous appliquez ces conseils, il est possible que vous ayez des questions à demander. Eh bien, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires !

Si vous avez également des expériences à partager lors du lancement de votre site web, dites-nous comment vous avez fait pour réussir ou pour contourner les obstacles qui ont failli vous faire abandonner votre projet.

Découvrir la formation « 21 semaines pour vivre de son blog »

Tags:

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *